Juin/juillet 2018


Nos visiteurs

Les 25 et 26 juin, nous avons reçu la visite de plusieurs groupes de 6ème du collège. La petite taille de ces groupes à permis un meilleur échange avec les bénévoles du musée et les explications ont pu être données dans le calme. Le pupitre d'écolier a attiré particulièrement ces jeunes visiteurs. Ils se sont montrés curieux de tout et ont apprécié les boissons distribuées en fin de visite.

Collège en visite

Un groupe d'élèves écoute les recommendations d'usage avant d'entrer.

Les 4 et 5 juillet, deux groupes d'une vingtaine d'élèves de l'école Michelet sont venus découvrir les ancêtres des objets qui composaient une liste dressée par les enseignants. Beaucoup ont été intéressés par le gramophone que nous avons actionné pour leur amusement. Hélas, le niveau et la qualité sonore n'étaient pas au rendez-vous, ancienneté oblige.

Michelet-jul18

A la recherche d'objets des origines.


Nouvelles entrées

Semoir manuel

Semoir manuel

Ce semoir des années 30 était utilisé pour semer des graines telles que fèves, pois, haricots, etc.

On le déplaçait en poussant, son petit soc ouvrait une tranchée dans laquelle tombait la graine par une ouverture située à l'arrière et au-dessus de ce soc. Tout de suite derrière, deux lames (rasettes) refermaient ensuite la tranchée. En dernière position, le petit rouleau tassait la terre remuée.


Pompe à bras

Pompe manuelle de type années 1890 pour la lutte contre l'incendie.

Pompe-a-bras-annees-1890

Cette pompe était équipée de deux barre de bois à passer dans les bras de manœuvre, de tuyaux de cuir rivetés et de seaux de toile. Elle était mise en œuvre par une équipe de quatre hommes… et il en fallait plusieurs autres pour faire une chaîne avec les seaux afin de remplir la cuve.
Le plateau était posé à terre afin que les hommes (les batteurs) puissent pomper par équipe de deux. Dans la cuve (bâche) se trouvaient deux cloches latérales, mues par les bras de manœuvre. Alternativement, elles aspiraient l’eau de la cuve et la refoulaient dans une cloche centrale d'où elle était expulsée sous pression à travers le tuyau fixé sur le côté. Le fait d’avoir deux cloches activées simultanément assurait une sortie d’eau de débit constant.

Les "pompiers" étaient les gens qui manoeuvraient la pompe.

Photo ancienne pompe

Une image, tirée d'internet, permet de voir une équipe.

Tuyau cuir

Un beau tuyau de cuir riveté.


Chapellerie

Chapellerie

Tout un ensemble d'outils vient rejoindre notre collection. Compas de chapelier, formillion (pendant du conformateur), diverses formes à chapeau complètent avec bonheur cet atelier.


Le vacataire de juillet

Lucas

Lucas de Cintegabelle, étudiant en biologie, se fera une joie d'accueillir les visiteurs tous les jours, pendant le mois de Juillet.