Deuxième trimestre 2019


Nos visiteurs

EHPAD de Portet

Le vendredi 24 mai, l'EHPAD de Portet était en visite au musée. Ce fut encore une occasion de pouvoir échanger nos connaissances et d'écouter nos anciens nous raconter le temps de leur jeunesse. De nombreux objets ont été reconnus avec émotion par des gens de métiers: plombier-zingueur et informaticien (des débuts) notamment.
Ces dames de l'encadrement ont ensuite proposé la pause goûter pour continuer à papoter avant le retour à Portet.

EHPAD-Portet



L'horloge

Réceptionnée le 24 mai 1950, l'horloge de l'église de La Madeleine, après sa dépose, finissait sa vie dans un coin du clocher. Autorisation fut donnée au musée pour sa récupération.
Grâce à l'habileté de deux de nos bénévoles - messieurs Casonato et Lassalle pour ne pas les citer - cette magnifique mécanique rythme, depuis le 24 mai, le temps qui s'écoule en nos lieux. Evidemment, elle ne déclenche plus la cloche (heureusement pour nos oreilles).

Pour plus de précisions, nous vous engageons à lire la Gazette n°3 de l'Amicale.

Horloge

Horloge-1

Horloge-2



Nouveautés

Trusquin ULMIA

Trusquin-Ulmia

Cadeau de notre collègue Fernand : une véritable pièce d'orfèvrerie en palissandre massif, le trusquin à 3 pointes Ulmia.

La tige de traçage (220mm) est réalisée en palissandre, renforcée par une armature laiton intégrant une vis à filetage fin permettant le réglage très précis de l'écartement des deux pointes avant.
Ce système à doubles pointes est utilisé pour le traçage des tenons et mortaises ou de filets en périphérie d'un plateau. De l'autre coté de la règle, une pointe unique permet de réaliser les traçages classiques. Une règle graduée située sur le coté de la règle permet de contrôler rapidement le réglage. La platine (60 x 50mm), également en bois de palissandre est renforcé par un insert circulaire en laiton, pour la préserver de l'usure et des déformations. Une butée réversible à came, en laiton, permet le traçage des parties courbes, concaves ou convexes.

Source : Gaignard-Millon


Fouloir à lessive

Cet agitateur de lessive servait à brasser le linge et la lessive (à base de cendres) afin d'assurer un lavage correct. Il suffisait d'appuyer, par à-coups, sur le manche pour faire monter et descendre la cloche qui aspirait et refoulait la lessive à travers un système perforé.
Il portait, estampé, l'inscription RASH WASH que l'on pourrait traduire par "lavage impétueux".

Fouloir

Pos-1  Pos-2